French (Fr)English (United Kingdom)

2001

BERNARD-MARIE KOLTÈS
ARTHUR NAUZYCIEL

BLACK BATTLES WITH DOGS

spectacle disponible en tournée en février-mars 2017


DOCUMENTS

Télécharger le dossier


contacts

CDN Orléans/Loiret/Centre:
Anne Cuisset, Secrétaire générale
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Tournées à l’international,
Quaternaire:
Emmanuelle De Varax
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Presse: Nathalie Gasser
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
+33 (0)6 07 78 06 10


 

blackbattles

LA PIÈCE

« On rencontre parfois des lieux qui sont des sortes de métaphores, de la vie ou d’un aspect de la vie, ou de quelque chose qui me paraît grave et évident, comme chez Conrad, par exemple les rivières qui remontent dans la jungle (…) Ma pièce parle peut-être un peu de la France et des Blancs : une chose vue de loin, déplacée, devient parfois plus déchiffrable... »

Bernard-Marie Koltès

Sur un chantier de construction français en Afrique, la disparition du cadavre d'un ouvrier noir fait basculer la vie de 4 personnages. Sans le corps du mort, les personnages de Koltès sont submergés par les mots parce qu'ils sont comme face à une tombe vide.

J'ai créé Combat de nègre et de chiens à Atlanta.

La terre y est rouge et c'est une ville noire et blanche, en chantier perpétuel depuis les chocs de l'Histoire et les incendies ravageurs. Une ville en tension, hantée par ses morts. Une ville qui sans cesse efface sa mémoire qu'en même temps elle déterre. De la guerre de Sécession au mouvement des droits civils qui venaient mettre fin à la ségrégation raciale (70 000 Noirs lynchés en 70 ans), de Margaret Mitchell à Martin Luther King, d’Autant en emporte le vent à Délivrance, la ville de Coca-Cola et CNN tremble et lutte encore. La création de Combat de nègre et de chiens pour la première fois à Atlanta a eu lieu dans la conscience des enjeux politiques et artistiques que cette ville induisait.

La surprise, pour moi, fut d'y redécouvrir Koltès en le faisant connaître et de pouvoir le faire parce que justement nous étions ailleurs et que sa résonance était autre. On découvrait Koltès dans sa confrontation avec une autre langue, d'autres corps et dans un autre monde. Là-bas, le souffle d'un mort sans sépulture me raconte une histoire sur l'Autre, l'Amour et l'Abandon. Deux ans plus tard, nous l’avons présenté à Chicago. Le souvenir prégnant de l’effondrement des Twin Towers rendait encore plus sensible pour les acteurs et le public cette quête urgente et désespérée d’un corps à pleurer.

Arthur Nauzyciel

GÉNÉRIQUE

TEXTE
Bernard-Marie Koltès

MISE EN SCÈNE
Arthur Nauzyciel

avec
Janice Akers
Isma’il Ibn Conner
Tim McDonough
Daniel Pettrow

Traduction
David Bradby et Maria Delgado

Scénographie
Giulio Lichtner et Arthur Nauzyciel

Création sonore
Xavier Jacquot

Lumière
Christophe Delarue et Giulio Lichtner

Voix Off
Marcel Bozonnet

Costumes
Arthur Nauzyciel

production
Seven Stages (Atlanta), Compagnie 41751/Arthur Nauzyciel, CDDB - Théâtre de Lorient, Centre Dramatique National, Etant Donnés/The French-American Fund for the Performing Arts (CulturesFrance). Et le Centre Dramatique National/Orléans/Loiret/Centre.