French (Fr)English (United Kingdom)

[sigplus] Erreur critique: Le répertoire des images devrait être un chemin relatif par rapport au répertoire de base.

2009

MARIE DARRIEUSSECQ
ARTHUR NAUZYCIEL

LE MUSÉE DE LA MER

 





VIDÉO

Chronique islandaise du Musée de la mer (52mins)

 

DOCUMENTS

Télécharger le dossier

 

TOURNEE 2010-2011

T2G Théâtre de Gennevilliers,
03-08 février 2011

contacts

CDN Orléans/Loiret/Centre:
Anne Cuisset, Secrétaire générale
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Tournées à l’international,
Quaternaire:
Emmanuelle De Varax
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Presse: Nathalie Gasser
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
+33 (0)6 07 78 06 10

{galphoto count=5}nauzyciel/museemer{/galphoto}

LA PIÈCE

Liz et Will se réfugient chez May et Man. Ils arrivent, avec leurs deux enfants, d’une ville assiégée, et ils n’ont plus d’essence. C’est la guerre. May et Man vivent près de la côte, ils essaient de maintenir leur Musée malgré les restrictions. Il leur reste quelques poissons, un poulpe et une « chose », Bella, qui est peut-être une sirène, peut-être un veau marin ; un objet vivant non identifié qui est peut-être aussi un fantôme. Bella est belle et elle bêle, Bella est monstrueuse et pleure comme un bébé. May et Man, sur cette bande-son, essaient de rester neutres, à cultiver leur jardin, malgré les milices locales. Mais les bombardements se rapprochent, et Will et Liz, ou leurs enfants, apportent aussi la guerre.
Marie Darrieussecq

Après deux spectacles présentés à Reykjavik depuis 2007, LE MALADE IMAGINAIRE OU LE SILENCE DE MOLIERE et L’IMAGE, Arthur Nauzyciel a été invité par le Théâtre national d’Islande à y créer une mise en scène. Parce qu’ils ont en commun l’Islande, les fantômes, les histoires de famille, les voyages au bout du monde, visible ou invisible, il a demandé à la romancière Marie Darrieussecq d’écrire une pièce à cette occasion. Elle lui a écrit LE MUSÉE DE LA MER. Ils ont pensé au poète et parolier de Björk, Sjon, pour la traduire en islandais. La chorégraphe et danseuse Erna Omarsdottir, le musicien Bardi Johannsson (Bang Gang, Lady and Bird), sont aussi de l’aventure.

Consultez le programme ORLÉANS/Reykjavík
20 MAI—31 mai 2009
Une série de rendez-vous organisés avec de nombreux partenaires qui met à l’honneur les artistes islandais qui ont collaboré à cette création.

GÉNÉRIQUE

Spectacle en islandais, surtitré en français

De
Marie Darrieussecq

Traduction
Sjon

Mise en scène
Arthur Nauzyciel

Avec
les acteurs du Théâtre National d’Islande et Damien Jalet

Scénographie
Giulio Lichtner

Lumière
Scott Zielinski

Travail chorégraphique
Erna Omarsdottir

Son et musique
Bardi Johannsson

production
Centre Dramatique National Orléans/Loiret/Centre, Théâtre National d’Islande

Avec le soutien de Culturesfrance (programme Théâtre sur mesure) et du Service de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade de France en Islande

Spectacle répété au Centre Dramatique National Orléans/Loiret/Centre