French (Fr)English (United Kingdom)

10 MAR-12 MAR 2016
BERNARD
-MARIE
KOLTÈs 
RICHARD 
BRUNEL

ROBERTO ZUCCO

SALLE JEAN-LOUIS BARRAULT
Durée estimée 1h40

Réserver
Bookmark and Share

 

AUTOUR DU SPECTACLE

RENCONTRE AVEC L’ÉQUIPE
VEN 11 MAR 2016
ATELIER DU CDN
Dialogue à l’issue
de la représentation

ORLÉANS BIS
Vendredi 11 mars à 18h:

Orléans Bis, étape 4:
Valence, avec Richard Brunel


"Pour ce quatrième Orléans Bis de la saison, nous prenons la direction du sud de la France. Richard Brunel dirige, depuis 2010, la Comédie de Valence. Ce n'est qu'en 2001 que cette maison de théâtre a obtenu le label de Centre Dramatique National et a rejoint le vaste réseau de la décentralisation qui est, cette année, l'objet de notre curiosité. Richard Brunel a hérité d'un lieu dynamique qu'il a développé en affirmant un vif désir d'ouverture. Il s'est entouré d'un collectif artistique, réunissant autour de lui des metteurs en scène, des auteurs, des acteurs. Ce partage de l'outil est la clef de voute de la Comédie de Valence. La jeunesse des artistes sollicités fait aussi sa vitalité. Et le CDN se déploie, en outre, dans toute la région avec sa Comédie itinérante. Comment Richard Brunel propulse-t-il son institution vers le 21e siècle ? Voilà la première des questions que nous lui poserons le 11 mars." Joëlle Gayot




SÉANCE FAMILLE
SAM 12 MAR 2016 18H00
Le CDN accueille les enfants au Théâtre, pendant que les parents assistent à la représentation de ROBERTO ZUCCO.
en savoir plus

 

z01jeanlouisfernandez-014 web

« Je suis le meurtrier de mon père, de ma mère, d’un inspecteur de police et d’un enfant. Je suis un tueur. »
— Roberto Zucco, ROBERTO ZUCCO

LA PIÈCE

La dernière pièce qu’écrit Bernard-Marie Koltès est une course vers ou contre la mort. Ce que projette l’auteur dans Roberto Zucco outrepasse la fiction documentée. En effet, si Roberto est, selon le titre, le héros ou l’antihéros de la pièce, cette dernière dessine en réalité une autre trajectoire, parallèle à la sienne, celle de la Gamine, jeune fille qu’il va rencontrer et séduire. Deux lignes de vie qui se croisent, deux destins tragiques inscrits dans des prisons d’égoïsme et de tension: la famille, le quartier, le monde. La course du Roberto de Richard Brunel apparaît alors comme un dangereux jeu de cache-cache dont la Gamine sera à la fois victime et vainqueur.

C’est la première fois que le CDN présente le travail de Richard Brunel, metteur en scène de théâtre et d’opéra, qui avait notamment reçu le prix Georges Lerminier du Syndicat de la critique en 2013 (meilleur spectacle créé en région), pour sa mise en scène des Criminels de Ferdinand Bruckner. Directeur de La Comédie de Valence, il y a fondé un collectif de huit artistes, comédiens, metteurs en scène, dramaturges, qui a invité, pour la saison 2015/2016 et la création de ROBERTO ZUCCO, le comédien Pio Marmaï, nominé deux fois au César du meilleur espoir masculin.

Photo © JL Fernandez - photos de répétition

GÉNÉRIQUE

Texte Bernard-Marie Koltès 

Mise en scène Richard Brunel

Avec Axel Bogousslavsky, Noémie Develay-Ressiguier, Évelyne Didi, Valérie Larroque, Pio Marmaï, Babacar M’Baye Fall, Laurent Meininger, Luce Mouchel, Tibor Ockenfels, Lamya Regragui, Christian Scelles, Samira Sedira, Thibault Vinçon

Dramaturgie Catherine Ailloud-Nicolas

Scénographie Anouk Dell’Aiera 

Lumières Laurent Castaingt

Son Michaël Selam

Costumes Benjamin Moreau

Coaching vocal Myriam Djemour

Assistanat à la mise en scène Louise Vignaud

Production La Comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche 

Avec le soutien de l’École de la Comédie de Saint-Étienne – DIESE # Rhône-Alpes 

“Roberto Zucco” est publié aux Éditions de Minuit 

Accueil
CDN Orléans/Loiret/Centre

presse

"Pio Marmaï compose un Zucco singulier. Son corps tout en muscles, sa démarche animale contrastent avec son air adolescent et son regard perdu. Un funambule sur une lame. " Philippe Chevilley, Les Echos

"C’est le comédien Pio Marmaï (...) incarne ici ce personnage trouble, lumineux et ambivalent. Et il le fait magnifiquement, à travers une composition à la fois puissante et extrêmement précise, tout en sensibilité, confirmant sur un plateau de théâtre le talent qu’on lui connaît sur grand écran." Manuel Piolat Soleymat, La Terrasse

"Ici, la scénographie d’Anouk Dell’Aiera fait des miracles. Constituée de pans de murs mobiles, elle creuse sur le plateau des espaces enchâssés et convertibles. Glissant, s’abattant, se soulevant, ces murs accompagnent la progression de l’intrigue." Aïnhoa Jean-Calmettes, Mouvement

"Entre ciel et terre, les quatorze comédiens de ce ROBERTO ZUCCO, qui endossent pour la plupart plusieurs rôles, incarnent avec talent le ballottement de l’homme par l’Histoire qui traverse l’ensemble de l’œuvre koltésienne" Anaïs Heluin, Les lettres françaises

"Une équipe de comédiens aguerris, toutes générations confondues, d'Axel Bogousslavsky en vieux monsieur fragile à l'épatante Luce Mouchel en femme chic et désespérée, sans oublier Pio Marmaï, sacré tempérament, dans le rôle-titre… Le metteur en scène Richard Brunel a beaucoup de bonnes cartes dans son jeu. Et il les bat à merveille!" Emmanuelle Bouchez - Télérama