French (Fr)English (United Kingdom)

23 FÉV-26 FÉV 2016

DENNIS COOPER
GISÈLE
VIENNE PUPPENTHEA
TER HALLE

THE VENTRI LOQUISTS CONVENTION

SALLE ANTOINE VITEZ

Durée 2h

Réserver

Bookmark and Share

 

AUTOUR DU SPECTACLE

CONFÉRENCE
JEU 25 FÉV 2016 18h
ATELIER DU CDN
Conférence «Un dialogue troublé: la ventriloquie, entre scène et musée» par Laure Fernandez
Par le prisme d’œuvres plastiques et scéniques, et à la lumière du travail de Gisèle Vienne, cette conférence, liant histoire du théâtre et histoire des arts, propose d’examiner quelques points de rencontre et de friction entre théâtralité et arts contemporains à travers l’exemple tout à fait particulier de la ventriloquie.
Laure Fernandez est chercheur en arts du spectacle. Sa thèse, soutenue en 2011, portait sur la théâtralité dans les arts visuels (1960-2010). Postdoctorante au département Drama, Theatre & Performance de l’Université de Roehampton (Londres) et chercheur associé à Thalim-CNRS, elle codirige au Théâtre Nanterre-Amandiers le séminaire NoTHx (Nouvelles Théâtralités) consacré au renouveau des formes scéniques post-2000. Elle s’intéresse également à la question de la ventriloquie et de la voix dissociée, travaillant en particulier sur les créations de Gisèle Vienne, qu’elle a assisté sur les questions théoriques pour THE VENTRILOQUISTS CONVENTION.
Entrée libre, réservations: 02 38 81 01 00

RENCONTRE AVEC L'ÉQUIPE
JEU 25 FÉV 2016
ATELIER DU CDN
Dialogue à l'issue de la représentation.

 

The ventriloquists Estelle Hanania

LA PIÈCE

Chaque année, dans le Kentucky (États-Unis) les ventriloques organisent une convention sur leur pratique. Ce rendez-vous international a inspiré à Gisèle Vienne, metteur en scène que fascinent les zones d’ombre de l’humain, un spectacle hautement polyphonique. Neuf acteurs-marionnettistes, ventriloques pour l’occasion, sont présents, leurs avatars de chiffon, de résine ou de bois à la main. Mais ce sont une trentaine de voix, rien de moins, qui s’élèvent dans la salle. Au menu de la conversation, échanges, numéros et récits de vies. Cette reconstitution fictionnelle est signée Dennis Cooper, écrivain sans limite qui fait se tutoyer beauté et violence. C’est le pouvoir du ventriloque que de donner naissance au rire comme à l’effroi.

Le CDN accompagne les créations de Gisèle Vienne depuis plusieurs saisons: JERK, KINDERTOTENLIEDER, THIS IS HOW YOU WILL DISAPPEAR et THE PYRE. Ses spectacles, véritables expériences sensorielles, convoquent des univers visuellement saisissants et troublants, mêlant personnages animés et figures inertes.


Photo © Estelle Hanania

GÉNÉRIQUE


Spectacle en anglais surtitré en français

Créé et interprété avec
Jonathan Capdevielle
Kerstin Daley-Baradel
Uta Gebert
Vincent Göhre
Et les interprètes du Puppentheater Halle :
Nils Dreschke
Sebastian Fortak
Lars Frank
Ines Heinrich-Frank
Katharina Kummer

Texte: Dennis Cooper, en collaboration avec les interprètes; conception, mise en scène et scénographie: Gisèle Vienne; musique: KTL (Stephen O’Malley et Peter Rehberg); lumière: Patrick Riou; traduction: Jean-René Etienne; accessoires et costumes: Gisèle Vienne avec la collaboration d’Angela Baumgart; conception des marionnettes: Gisèle Vienne; construction des marionnettes: Hagen Tilp; maquillage et perruques de Jonathan Capdevielle, Mélanie Gerbeaux; Kerstin Daley-Baradel est habillée par José Enrique Oña Selfa

Production
Puppentheater Halle et DACM (Halle/Saale & Strasbourg)

Coproduction
Nanterre-Amandiers, CDN; Festival d’Automne à Paris; Les Spectacles Vivants - Centre Pompidou; CDN Orléans/Loiret/Centre; Le TJP, CDN d’Alsace - Strasbourg; Le Maillon, Théâtre de Strasbourg - Scène européenne; La Bâtie, festival de Genève; Internationales Sommerfestival, Kampnagel, Hambourg; Kaserne Basel; Le Parvis, SN Tarbes - Pyrénées; Theater Freiburg; Bonlieu, SN d’Annecy; hTh CDN Montpellier;

Avec le soutien de
Kulturstiftung des Bundes; Pro Halle e.V.; Saalesparkasse; Fachausschuss Tanz und Theater beider Basel; Bureau du théâtre et de la danse - Institut Français d‘Allemagne; association Beaumarchais-SACD Paris dans le cadre du programme d’aide à la production; Institut Français dans le cadre de «Théâtre export»; services Culturels de l’Ambassade de France à New York. La Compagnie DACM est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Alsace, la Région Alsace et la ville de Strasbourg.

Création/Coproduction
CDN Orléans/Loiret/Centre


PRESSE


Les Inrockuptibles, Patrick Sourd
« Aussi inquiétante qu’éblouissante, la descente dans les tréfonds de la personnalité dédoublée de chacun de ces artistes est un pur vertige. »

Libération, Hugues Le Tanneur
« Le texte du spectacle, signé Dennis Cooper, que Gisèle Vienne décrit comme une « partition sophistiquée », est d’autant plus saisissant que chacun semble s’exprimer en son nom propre. Mais qui parle ? C’est toute la question. (…) À travers la multiplicité de registres abordés par le spectacle, le plus ambitieux sans doute de Gisèle Vienne et l’un de ses plus accomplis, le thème de la solitude émerge avec une acuité d’autant plus troublante que tous sont là pour se rencontrer. »

Théâtral Magazine