2016

L'EMPIRE DES LUMIÈRES
KIM YOUNG-HA Arthur Nauzyciel

EDL01

« Tu ne te connais même pas toi-même.
Commence donc par te comporter en espion digne de ce nom.
Ta république t’appelle, non ? »

L’EMPIRE DES LUMIÈRES

LA PIÈCE

Kim Kiyeong, importateur de films étrangers, est un homme comme tant d’autres. Sa femme, Mari est vendeuse de voitures. Rien, dans leur vie, n’attire le regard. Séoul est la ville où tous deux se fondent dans un banal anonymat. Il suffit d’un mail pour que bascule leur réel, renvoyant à d’incroyables fluctuations la surface plane du quotidien. Quelques lignes laconiques : « l’ordre numéro 4 » renvoie Kim à ce qu’il est à l’origine : un espion, introduit depuis près de 20 ans en Corée du Sud. Et voilà ce quidam ordinaire qui a devant lui 24 heures pour réintégrer son pays natal, la Corée du Nord et rayer d’un trait lapidaire le présent qu’il s’est fabriqué à l’insu de tout le monde. Ce sont ces 24 heures que retrace le spectacle mis en scène par Arthur Nauzyciel.

Valérie Mréjen a déconstruit ce récit en forme de polar avant d’en livrer une réécriture subjective qui se déploie entre vérité et artifice. Arthur Nauzyciel voulait s’attacher aux pas de Kim Kiyeong et de sa femme Mari. Un couple qui se quitte innocemment le matin, et se retrouve le soir radicalement métamorphosé. Mari ignore l’identité de son époux. Comme un écho inconscient à l’ultimatum qui vient de lui être posé, elle traverse sa propre journée au rythme d’un dévoilement intime qui la transforme du tout au tout. La division est au cœur d’une représentation où l’image vidéo vient relayer le propos. Fracture politique d’une nation dont la plaie n’est pas encore vraiment cicatrisée, séparation en temps réel d’un homme et d’une femme que les heures qui défilent éloignent inexorablement, chavirement intérieur de deux âmes : tout n’est que déchirure. À l’instar des réalités qui se percutent et se troublent l’une l’autre, des évidences s’effritent, des mensonges s’affirment, des souvenirs hantent les mémoires. Un va-et-vient inconciliable entre ce qui est et n’est pas, ce qui a été et ce qui sera. Cette quête que mène Arthur Nauzyciel lui ressemble. On sait son goût pour effleurer, d’un revers de théâtre, l’apparente normalité des choses.

À l’invitation du Théâtre national de Corée (NTCK), implanté à Séoul, Arthur Nauzyciel a présenté en 2015 SPLENDID’S et va y créer en 2016 un spectacle avec les comédiens permanents du théâtre. Ce sera L’EMPIRE DES LUMIÈRES, best-seller de l’auteur coréen Kim Young-ha, adapté pour la scène par Valérie Mréjen. Ce projet, événement artistique majeur de la saison 2015/2016 du Théâtre national de Corée (NTCK), s’inscrit dans le cadre de L’Année France-Corée. Le spectacle aura lieu à Séoul en mars 2016, avant d’être repris au CDN. Ces représentations seront l’occasion d’une « Quinzaine coréenne » à Orléans.

Photo © Philippe Chancel

GÉNÉRIQUE

Spectacle en coréen surtitré en français

Distribution:
Moon So-ri Jang Mari
Ji Hyun-jun Kim Kiyeong
Jung Seung-kil Yi Pil
Yang Dong-tak Pak Cheol-su
Kim Han Wi Seong-gon
Yang Young-mi So Ji-hyon
Kim Jung-hoon Go Seong-uk
Lee Hong-jae Panda


Equipe de création: 
Texte: Kim Young-ha; mise en scène: Arthur Nauzyciel; adaptation: Valérie Mréjen et Arthur Nauzyciel; décor: Riccardo Hernandez; lumière et design vidéo: Ingi Bekk; réalisation, image et montage vidéo: Pierre-Alain Giraud; son: Xavier Jacquot; costumes: Gaspard Yurkievich; maquillage et coiffure: Jiyoung Baek; collaborateur décor: Jungah Han; assistants Arthur Nauzyciel: Donggi Ha, Renaud Durville

Equipe technique:
Direction technique: Mooseok Kim; régie plateau: Seungho Shin; régie son: Changin Eum; régie lumière: Dongseon Shin; surtitres: Euneun Kan, Renaud Durville; interprètes: Dayoung Chung, Jieunne Yeum, Su Bin Lee

Production: National Theater Company of Korea (NTCK)
Direction artistique: Yuncheol Kim; direction de production: Myungjoo Chung; chargée de production: Okkyoung Kim; assistant production: Euneun Kan

Coproduction
CDN Orléans/Loiret/Centre

Manifestation organisée dans le cadre de l'Année France-Corée 2015-2016. 
www.anneefrancecoree.com

PRESSE

"Adaptée d'un roman de Kim Young-ha, la mise en scène d'Arthur Nauzyciel met en relief la complexité de la société coréenne. Subtil et profond."
Emmanuelle Bouchez, Télérama

"Incarnée par les magnifiques acteurs que sont Moon So-ri et Jee Hyun-joon, la romance s'avère d'une justesse sans pareille. (...) L'EMPIRE DES LUMIÈRES bouleverse en se revendiquant d'un tragique digne d'un drame classique qui se conjugue au présent.
Patrick Sourd, Les Inrockuptibles

DOCUMENTS

Télécharger le dossier artistique

TOURNÉE

CRÉATION
04 MAR-27 MAR 2016
Théâtre national
de Corée (NTCK), Séoul

REPRISE
17 MAI - 21 MAI 2016
CDN Orléans/Loiret/Centre


contacts

CDN Orléans/Loiret/Centre:
Anne Cuisset, Secrétaire générale 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tournées à l’international, 
Quaternaire:
Emmanuelle De Varax 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Presse: Nathalie Gasser
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+33 (0)6 07 78 06 10