CONTE D'AMOUR

THOMAS GAUBIAC

Il était une fois,
une grosse dame qui vivait seule et ne sentait pas bon.
Une infinie tristesse s’était emparée d’elle.
(Sur son visage on pouvait lire les chagrins qui l’avaient fêlée au cours de la vie).
Comme elle était la risée des enfants et des gens,
elle vivait recluse dans sa petite maison et ne sortait plus.
Ses journées se répétaient, inlassablement.
Rien ne semblait plus lui faire plaisir.
Elle attendait seulement que la nuit vienne et que la vie finisse enfin.
Mais un jour,
un garçon timide vint sonner à sa porte.
On ne sait pas pourquoi.
Il vint puis revint puis revint encore.

Thomas Gaubiac

Rendez-vous

LECTURE
Mercredi 14 novembre à 18h00
Salle Le Kid
Entrée libre