MARTIN RUEFF

Professeur ordinaire à l’Université de Genève (où il occupe la chaire qui fut auparavant celle de Jean Starobinski), poète, traducteur, Martin Rueff est l’une des figures les plus importantes dans les études littéraires actuelles, et l’un des chercheurs les plus exemplaires de l’ouverture de la littérature à un champ culturel beaucoup plus large, intéressant directement les sciences humaines.

Spécialiste incontournable de Rousseau et de l’anthropologie morale des classiques, Martin Rueff est aussi l’un des éditeurs des œuvres de Claude Lévi-Strauss et de celles de Michel Foucault en Pléiade ; c’est également le traducteur en français de Carlo Ginzburg et de Giorgio Agamben, l’éditeur des œuvres de Pavese, Calvino, Zanzotto, le co-directeur de la revue Poésie (Belin) et un passeur essentiel de littérature européenne aujourd’hui.




Une saveur amère qui dure et qu'on sent : dialogue avec Pavese

Conférence de Martin Rueff

DIALOGUES AVEC LEUCO

Les Dialogues avec Leuco ont été conçus, dit Pavese dans son Journal, à Serralunga où l'auteur était allé se réfugier pendant la guerre. À partir de ses propres mythes, Pavese part à la découverte des mythes du genre humain tout entier. Les Dialogues reflètent son propre dialogue avec lui-même, sa propre division intérieure.

Les Dialogues mettent en scène des personnages de la mythologie qui s'entretiennent sur les sujets les plus variés : la loi des dieux, le désir, la passion maternelle, la mort des dieux, le souvenir, le destin, la condition humaine, la lassitude de vivre, le sang répandu, la mort.
Pavese attachait une très grande importance à ce livre et le considérait comme son œuvre la plus importante. Il l'emporte dans sa valise quand il part pour l'hôtel où il se suicidera.