Écriture et mise en scène Bérangère Jannelle
Avec David Migeot et Rodolphe Poulain ou David Clavel
Scénographie Heidi Folliet
Lumières et son Bérangère Jannelle et Guillaume Lorchat

Production La Ricotta
Coproduction Malraux Scène nationale de Chambéry, Maillon – Théâtre de Strasbourg Scène européenne, L’échalier – Agence Rurale de développement culturel (Couëtron-au-Perche), Théâtre Massalia Scène conventionnée (Marseille), L’Atelier à spectacle – SCIN (Vernouillet).
Avec le soutien de la scène nomade art, enfance et jeunesse portée par Scène O Centre

La Ricotta est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Centre-Val de Loire et par la Région Centre-Val de Loire
Contact Production-Administration Virginie Hammel Le Petit Bureau


Bérangère Jannelle est metteure en scène, réalisatrice de films, autrice et scénariste.
Sa pratique artistique résolument hybride consiste à raconter des histoires et faire des œuvres de rencontres à la croisée des arts de la scène, des arts de la pensée et du cinéma.
En 2001, elle crée sa première pièce Décaméron présentée au Festival d’automne à Paris. Depuis lors, elle crée une quinzaine de pièces et devient artiste associée à de multiples théâtres, centres dramatiques nationaux, scènes nationales. Après avoir mis en scène des pièces en signant de nombreuses adaptations, elle lance la fabrique théâtrale des savoirs centrée sur des questions philosophiques et sociétale et développe sa propre écriture de fiction avec des romans théâtraux (Lucy in the sky est décédée 2020, Comme le nageur au fond des mers 2024) qui immergent le public dans un monde à la fois cinématographique et poétique.
Multilingue, Bérangère Jannelle est présente sur les scènes internationales. Elle a étélauréate de la Villa Médicis hors les murs et elle a créé des pièces en Italie (Décameron), au Brésil (O adversatrio), en Russie (Goriot !) , au Bénin Togo Burkina Faso (Africa democratic room), en Allemagne (Conversations).
En tant que réalisatrice, elle réalise plusieurs longs métrages documentaires (Sans Terre, Les Lucioles, Markowicz, appartement n°7 produits par Tamara films, BIP TV et soutenu par le CNC). Elle est co-scénariste de longs métrages de fiction avec Idir Serghine (Notre Royaume), Antoine Barraud (Le dos rouge, Les trois sœurs) et sous contrat d’écriture pour une série.

UNE HISTOIRE DE L'ARGENT

RACONTÉE AUX ENFANTS ET À LEURS PARENTS

Jeudi 3 avril 14H30 et 19H00
Vendredi 4 avril 10H00

1H10 - HORS LES MURS - Théâtre Gérard Philipe, La Source
À partir de 10 ans - En partenariat avec la ville d’Orléans

Comment l’argent s’est inventé ? L’humanité a-t-elle toujours échangé ou a-t-elle plutôt partagé ? Qu’est-ce qui donne vraiment de la valeur aux gens, aux choses ? Deux apprentis anthropologues nous reçoivent dans leur cuisine où entre Top Chef et Jacques Tati, ils nous racontent à l’aide d’un jeu de société inventé pour l’occasion, l’histoire de l’argent. Entre art d’apprendre et enfance de l’art où des boîtes de sardines peuvent devenir d’incroyables tankers et des grains de riz une armée de légionnaires romains !

Grâce au détournement des denrées alimentaires en objets du quotidien, une boîte de sardines devient téléphone, les haricots et pois chiche des pièces de monnaie et les boîtes de conserve prennent la forme de boules de pétanque. Pour manipuler tous ces articles comme les comptables manient les chiffres, deux comédiens énergiques : David Clavel et David Migeot. En chaussettes sur scène, ils incarnent respectivement Maxi Marx et Mini Marx, deux conférenciers-anthropologues cuisinant l’Histoire. (…)
« Et si on achetait l’air qu’on respire ? », s’interroge Mini Marx. « Tu crois qu’on peut ? », demande Maxi Marx. Les questions pleuvent :« Et si on achetait les autres planètes ? », « C’est quoi la valeur d’une personne ? ». Dépend-t-elle de l’argent qu’elle possède ? Bérangère Jannelle nourrit la pièce de sa formation en philosophie, interrogeant le sens de la monnaie dans nos sociétés. Et rappelle ainsi que, loin d’être une fin, l’argent est surtout un moyen mis au service de l’humanité…