Direction artistique Séverine Chavrier

Artistes interprètes 
Réhane Arabi Corde lisse, Guilhem Charrier Acrodanse, Andrea Cutri mât chinois, Debora Fransolin Pires de Almeida Tissus, Lucia Heege Torres Trapèze ballant, Jules Houdin Acrodanse, Helena Humm Trapèze fixe, Theresa Kuhn Fil souple, Liam Lelarge Trapèze fixe, Victoria Leymarie Fil souple, Kim Marro Roue Cyr, Xavier Mermod Portés acrobatiques (porteur), Patricia Minder Portés acrobatiques (voltigeuse), Federica Pini Sandrelli Trapèze ballant, Josinaldo Tavares Pacheco Mât chinois

Chorégraphie Maria Carolina Vieira
Conseil cirque Amaury Vanderborght
Scénographie Analyvia Lagarde, Julien Mugica et Louise Sari
Création lumière Jérémie Cusenier
Création son Simon d'Anselme de Puisaye
Costumes et accessoires Romane Cassard
Régie vidéo Frédéric Leterrier
Régie générale Julien Mugica
Régie plateau Alexandrine Burgaud
Régie lumière Vincent Griffaut


Production 2021
: Centre national des arts du cirque / Centre Dramatique National Orléans / Centre-Val de Loire
La brèche, Pôle national des arts du cirque Normandie / Cherbourg-en-Cotentin accueille l’équipe artistique en résidence de création du 6 au 17 septembre 2021.
Partenaire privilégié du CNAC, le Conseil régional du Grand Est contribue par son financement aux dispositifs d'insertion professionnelle mis en place par le CNAC.

Plongée directe dans les caboches brumeuses d’une clique de circassiens touche-à-tout, AFTER ALL donne enfin une forme supportable à l’interminable gueule de bois laissée par des mois de confinement. Sous la direction de la metteuse en scène Séverine Chavrier, la 33e promotion du CNAC se démène pour sortir de la grisaille, et transforme l’essai en une fête de sabbat aux airs de mi-temps Super Bowl (...) Déchargés de l’hypocrite perfection, les interprètes montrent à qui veut le voir le quotidien incarné de jeunes gens partagés entre l’exigence de leur discipline et leur expérience de sujets sensibles.
Agnès DOPFF, MOUVEMENT

Ils viennent de Suisse, d’Italie, du Brésil, d’Espagne, d’Allemagne, de Grande-Bretagne, ou d’ici, et ce métissage, qui fait la richesse du CNAC, infuse cette création intense et effrontée. En un mot, puissante.
Marie PLANTIN, SCENEWEB

La metteuse en scène signe quelques-unes des belles images du moment avec cette « forêt » de visages faiblement éclairés par les écrans d'un téléphone ou cette équilibriste sur un fil, un brouillard de fumigène dans le dos. After All est également une oeuvre portée par les femmes, majoritaires ici. Elles voltigent à des hauteurs vertigineuses ou disparaissent dans des tissus.
Philippe NOISETTE - LES ÉCHOS

Le résultat est à la fois jeune et mature, plein d’énergie, de cris et de fureur, sombre et engagé (...)
Ce thème de la fête comme toile de fond donne un réel propos à la création, au cours de laquelle émergent les questions du temps : violence faite aux femmes, genre, écologie.
Stéphanie BARIOZ - TÉLÉRAMA

LA REVUE DE PRESSE


AFTER ALL

Vendredi 20 mai 20h30
Samedi 21 mai 20h30
Dimanche 22 mai 17h

CRÉATION 1H30 - HORS LES MURS Spectacle conseillé à partir de 12 ans
Sous chapiteau - Parc de Charbonnière, Saint-Jean de Braye
Coproduction CDNO


Chaque année, au terme d’un cursus de trois ans, de nouveaux artistes de très haut niveau quittent le Centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne pour entrer dans la profession. La création d’un spectacle de fin d’études, mis en piste par un.e artiste différent.e chaque saison, signe l'envol de nouvelles et talentueuses générations circassiennes.

Pour la 33e promotion composée de quinze artistes de sept nationalités et neuf disciplines circassiennes, le spectacle prend la forme, sous la direction artistique de Séverine Chavrier, d’une création collective sur le thème de la fête et de la dépense en écho au «sevrage festif» de la crise sanitaire. Un spectacle total à l'énergie brute entre cirque, danse, musique et théâtre comme exutoire à l'enfermement et à la solitude, avec comme bagages artistiques corde lisse, acrodanse, mât chinois, tissus, trapèzes, fil souple, roue Cyr et portés acrobatiques.

"J’avais envie de travailler sur l’idée de la fête et de la dépense. La fête nous a été interdite pendant plusieurs mois à cause de la crise sanitaire. Je souhaite interroger le corps des circassiens hors travail, eux qui sont très fusionnels, solidaires, libres et sensuels. Quelle fête serait la plus juste ? Un mariage ? Un rêve ? Quant au thème de la dépense, il concerne autant la rareté des choses gratuites, dans nos vies, que la dépense d’énergie, l’oubli de soi dans la fête, le contact avec l’autre ou les paysages artificiels..." - Séverine Chavrier


Sur la piste défilent les scènes, les ambiances, les projections photos et vidéos, les corps laxes et souples, désaxés, distordus, malmenés comme des pantins, les corps percussions, les corps qui se cherchent, s’attrapent, s’enlacent, font masse, les corps qui s’isolent, se balancent, grimpent au mât chinois en état de transe ou dans une partie de foot à la verticale, les corps qui se broient, se portent, se tendent la main, parlent ou chantent, se racontent, luttent et se débattent, dansent jusqu’à l’effondrement, vibrent intensément… Shakespeare s’invite dans la partie, infuse par en dessous, révèle leur désir de jouer aussi, de s’exprimer autrement que physiquement. Les interprètes, chacun dans sa spécialité, sont tous impressionnants d’audace et de maîtrise. Ils viennent de Suisse, d’Italie, du Brésil, d’Espagne, d’Allemagne, de Grande-Bretagne, ou d’ici, et ce métissage, qui fait la richesse du CNAC, infuse cette création qui promet d’être intense et effrontée. En un mot, puissante. - Marie Plantin, Sceneweb


SUR PLACE
Buvette et petite restauration par Les Simones, Orléans Roller Derby

Réserver