Dramaturge diplômé de l’Ecole d’Art Dramatique de Buenos Aires. En 2004, il crée son propre lieu de recherche et de production, Elefante Club de Teatro (devenu le Studio Los Vidrios), une scène où il développe et produit son travail ainsi que des ateliers de mise en scène, jeu et écriture pour les comédiens. Il anime également des ateliers dans d’autres villes du pays ainsi qu’en Uruguay, au Pérou, Mexique, Chili, Paraguay et Espagne.

Parmi ses pièces les plus importantes on peut citer Felicidad Doméstica, Díptico: Sencilla y Ella merece lo mejor, Asco, La vida terrenal, Mabel y los inmaculados, La enamorada del muro (Festival Chile Emergente 2010), Pudor en animales de invierno (Festival International de Buenos Aires 2011), La mujer puerca (FIBA 2013), La parodia está de moda y las salas alternativas fomentan el amateurismo, etc.

En août 2017, il a présenté une nouvelle création, God au centre culturel de Recoleta. En 2018 il a créé Fassbinder is too much au centre culturel San Martin pour le cycle Invocations et Here there are no ghosts, une production pour le Théâtre National Cervantès. Il a mis en scène Abnegation 3 par l’auteur brésilien Alexandre Dal Farra dans le cadre du 3e Festival de dramaturgie internationale, pièce qui a fait partie de la sélection nationale du FIBA 2019.

En 2019 Los Vidrios quitte Almagro pour Villa Urquiza. Sa nouvelle production You’re driving a drawing, une performance à moto pour un seul spectateur/passager, a été présentée à la Biennale de la Performance (BP19) et fait partie de la sélection du 13e FIBA. En 2020 il crée The Human Condition une coproduction avec le festival Santiago a Mil.

Lisandro Rodriguez a été formé auprès de Agustín Alezzo, Lizardo Laphitz, Julio Chavez, Mauricio Kartún, Alejandro Tantanian, Ricardo Bartís, Federico Irazabal, Mabel Salerno, Camila Mansilla, Juan Doffo.

LA VIDA NUEVA

JEUDI 13 AVRIL 20H30
VENDREDI 14 AVRIL 19H30

CRÉATION Atelier du CDNO
Entrée libre sur réservation : billetterie@cdn-orleans.com ou 02 38 81 01 00

Coproduction CDNO

L’artiste argentin Lisandro Rodriguez questionne la place du théâtre au sein d’une société frappée par la pandémie. Quel impact la mise en place de nouvelles règles a-t-elle sur chacun de nous ? Comment traversons-nous cela individuellement et collectivement ? Quelle théâtralité inventer dans ces conditions ? Comment continuer à créer sur le plateau et au sein de l’espace public ?
En dialoguant avec de jeunes apprentis comédiens d'Orléans Lisandro Rodriguez tente de cerner les nouvelles modalités liées à la pandémie et qui s’imposent aux arts. Il s’agira de réfléchir à l’espace public et d'interroger notre perception de la ville, d’aiguiser de manière singulière notre sensibilité au monde.

Nous devons construire un théâtre ouvert où l’on peut entrer et sortir librement, sans protocole autre que le désir de vouloir être là. Un théâtre qui s’offre à la communauté comme un acte nécessaire de survie et non comme geste démagogique.
- Lisandro Rodriguez

.