Avec Tiago Costa, Romeu Runa, Eduardo Molina, Nuno Nolasco, TiagoMansilha, Vinicius Massucato, Joele Anastasi, Antonio L. Pedraza, Daniel Domingos, Borja Lopez, Antonio Pauletta, Louis Arcageli, Angélica Liddell, Sindo Puche.
Texte, mise en scène, scénographie et costumes Angélica Liddell
Assistant à la mise en scène Roberto Baldinelli
Lumières Octavio Gomez
Directeur technique David Benito
Production Sindo Puche
Assistant de production Saite Ye

THE SCARLET LETTER

JEUDI 6 DÉCEMBRE 20H30
VENDREDI 7 DÉCEMBRE 19H30

Spectacle en espagnol surtitré en français - salle Jean-Louis Barrault

Sur le plateau du théâtre et dans chacune de ses propositions artistiques, Angélica Liddell est à la fois auteure, metteure en scène, scénographe, comédienne. Elle s’impose par son univers baroque, mêlé d’autobiographie et de fulgurances pamphlétaires, et conçoit la scène comme un espace de résistance. La torera de la performance espagnole semble prendre la douleur du monde sur le plateau, en elle, déplace la sauvagerie de certains dysfonctionnements collectifs sur l’intime de son propre corps, un corps souvent soumis à rude épreuve, malmené, violenté, tourmenté jusque dans sa chair, qui cherche une expiation par le geste artistique. Animée par un engagement physique et moral sans limites, avec son théâtre de la douleur, elle s'attaque ici au roman phare de la littérature américaine, La Lettre écarlate. Le A d’adultère devient le A d'Artiste, l’art comme acte de rébellion et tentative de rédemption.