Texte et mise en scène Tiago Rodrigues
avec Adrien Barazzone, Beatriz Brás, Baptiste Coustenoble, Natacha Koutchoumov, Gabriel Ferrandini - musicien
Traduction Thomas Resendes
Scénographie Laurent Junod, Laura Fleury
Lumière Rui Monteiro
Son Pedro Costa
Costumes Magda Bizarro
Assistanat à la mise en scène Lisa Como
Fabrication décor Ateliers de la Comédie de Genève

production Comédie de Genève
coproduction Odéon-Théâtre de l’Europe ; Piccolo Teatro di Milano - Teatro d'Europa ; Teatro Nacional D. Maria II Lisbonne ; Équinoxe - Scène nationale de Châteauroux ; CSS Teatro stabile di innovazione del FVG - Udine ; Festival d'Automne à Paris ; Théâtre National de Bretagne Rennes ; Le Maillon - Théâtre de Strasbourg - Scène européenne ; CDN Orléans - Centre Val de Loire ; La Coursive, Scène nationale La Rochelle.
Avec l'aide du CICR - Comité international de la Croix-Rouge

Depuis ses débuts en tant qu’auteur, à l’âge de 20 ans, Tiago Rodrigues a toujours envisagé le théâtre comme une assemblée humaine : un endroit où les gens se rencontrent, comme au café, pour y confronter leurs idées et partager leur temps. Alors qu’il est encore étudiant, il croise pour la première fois la compagnie tg STAN en 1997 qui confirme son penchant pour un travail collaboratif sans hiérarchie. La liberté rencontrée avec ce collectif belge influencera à jamais ses futurs travaux.

En 2003, il cofonde avec Magda Bizarro la compagnie Mundo Perfeito, avec laquelle il crée et présente près de 30 spectacles dans plus de 20 pays.

Parallèlement à son travail théâtral, il écrit des scénarios pour des films et des séries télévisées, des articles, de la poésie et des essais. Ses pièces les plus récentes, récompensées par divers prix nationaux et internationaux lui ont permis d'accroître sa notoriété internationale. Ses oeuvres les plus notables sont Bye Heart, Antoine et Cléopâtre, Bovary, Sa façon de Mourir et Sopro.

Qu’il combine des histoires réelles à de la fiction, qu’il revisite des classiques ou adapte des romans, le théâtre de Tiago Rodrigues est profondément ancré dans la notion d’écrire avec et pour les acteurs, recherchant une transformation poétique de la réalité grâce aux outils du théâtre. 

Directeur artistique du Teatro Nacional D. Maria II (Lisbonne) depuis 2015, Tiago Rodrigues est un bâtisseur de ponts entre les villes et les pays, en même temps qu’il est l’amphitryon et le défenseur d’un théâtre vivant.

Il prendra la direction du Festival d’Avignon pour l’édition de juillet 2023.

Tous ses textes sont traduits en français et édités par Les Solitaires Intempestifs.

DANS LA MESURE DE L'IMPOSSIBLE

Mardi 15 mars 20h30
Mercredi 16 mars 19h30
Jeudi 17 mars 20h30

CRÉATION 2h - Salle Jean-Louis Barrault
Coproduction CDNO

Spectacle multilingue surtitré en français

Passionné de langues et curieux des autres, Tiago Rodrigues réunit sur le plateau le parcours et les témoignages d'hommes et de femmes engagés dans l'Humanitaire. À partir de ces paroles recueillies, le metteur en scène portugais interroge la volonté des êtres à s'engager pour les autres. En observant le monde et certains de ses gardiens, il interroge le rapport et la distance que chacun entretient avec le destin commun. Comment trouver l'apaisement personnel au milieu du chaos ? Comment puiser les forces nécessaires en soi pour aider l'autre ? Fils d'une mère médecin et d'un père journaliste, Tiago Rodrigues s'est souvent demandé pourquoi il avait choisi de raconter le monde plutôt que le sauver de manière plus concrète. À partir de ces personnages dont la vie confronte une intimité sereine à des zones de guerre, le metteur en scène portugais poursuit son récit du monde, affirmant l'attachement à son temps et son profond désir de parler à son époque.


FAIRE ENTRER LA RÉALITÉ

Passé maître dans l’art de mêler l’intime et l’Histoire, de démultiplier les strates narratives pour mieux étoffer la portée de son récit, de toucher avec une délicatesse bien à lui des zones de sensibilité universelles, de questionner, toujours, là où la poésie advient et là où la censure opère, Tiago Rodrigues est un auteur et metteur en scène dont le capital sympathie n’a d’égal que son talent éblouissant. De ses spectacles émanent intelligence et bienveillance, profondeur et humour. On en ressort vibrant, étreint par l’émotion, les sens aiguisés, plein de gratitude et de confiance aussi en notre propre richesse intérieure ravivée à chaque expérience théâtrale de son cru. Tiago Rodrigues se révèle depuis quelques années être un auteur prolifique que rien n’arrête, toujours inspiré, inlassablement tourné vers de nouveaux récits à mettre en scène avec subtilité et, osons le mot, une grâce inégalée. Last but not least, il dirige à merveille comédiens et comédiennes, portugais et français, toujours lumineux et prompts à transmettre la beauté de ses textes. Le théâtre de Tiago Rodrigues a le coeur sur la main et sa nouvelle création ne déroge pas à la règle si tant est qu’il y en ait une. Puisant à la source de sa propre histoire familiale, ce fils de médecin et de journaliste vient questionner son héritage, son propre choix professionnel, son parcours artistique en regard de l’engagement de ses parents. Le théâtre permet-il de venir en aide ? La fiction est-elle un outil pour secourir son prochain ? Le spectacle vivant est-il une alternative au diagnostic et aux soins du médecin, aux recherches journalistiques et enquêtes de terrain ? Réalisé avec l’aide du CICR(Comité international de la Croix- Rouge), ce spectacle vient questionner le rapport à la solidarité, le risque encouru pour sauver des vies, le hiatus entre les missions en zones de conflit et le retour chez soi, « à la normale », en s’inspirant des témoignages de ces travailleurs de l’humanitaire rencontrés pour l’occasion. Tiago Rodrigues renoue avec ce qui fait sa patte, cette façon unique d’entremêler le réel et la fiction, de faire entrer la réalité dans son théâtre. Avec une liberté toujours réjouissante.
Marie Plantin

RENDEZ-VOUS

Mercredi 16 mars à l'issue de la représentation
Rencontre avec l'équipe
Atelier du CDNO

Réserver