Avec Vincent Berger, Olivia Corsini, Katia Ferreira, Mathias Labelle, Liza Lapert, Xavier Maly, Pierre Timaitre, Gérald Weingand
Mise en scène
Cyril Teste
D’après Anton Tchekhov

Traduction Olivier Cadiot
Collaboration artistique
Marion Pellissier et Christophe Gaultier

Assistanat à la mise en scène
Céline Gaudier
Dramaturgie
Leila Adham

Scénographie
Valérie Grall
Création lumière
Julien Boizard

Création vidéo
Mehdi Toutain-Lopez
Images originales
Nicolas Doremus et Christophe Gaultier

Création vidéos en images de synthèse
Hugo Arcier
Musique originale
Nihil Bordures

Ingénieur du son
Thibault Lamy
Costumes
Katia Ferreira assistée de Coline Dervieux

Direction technique
Julien Boizard
Régie générale
Simon André

Régie plateau
Guillaume Allory, Simon André, Frédéric Plou ou Flora Villalard
Régie son
Nihil Bordures, Thibault Lamy ou Mathieu Plantevin

Régie lumière
Julien Boizard, Nicolas Joubert ou Rodolphe Martin
Régie vidéo
Mehdi Toutain-Lopez, Claire Roygnan ou Baptiste Klein

Cadreurs-opérateurs
Nicolas Doremus,Christophe Gaultier, Paul Poncet ou Marine Cerles
Administration, production et diffusion
Anaïs Cartier, Florence Bourgeon et Ludivine Rhein

Relations presse
Olivier Saksik, accompagné de Manon Rouquet

Certaines vidéos de Hugo Arcier sont extraites de De rerum natura.
Le décor a été construit par Artom Atelier.
Les images sont assemblées et diffusées avec le média server Smode.

A notre compagnon Hervé Blanc

Production Collectif MxM
Avec
la Fondation d'entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings

Coproduction
Bonlieu Scène nationale Annecy, Théâtre du Nord CDN de Lille Tourcoing Hauts-de-France, Printemps des Comédiens-Montpellier, TAP-Théâtre Auditorium de Poitiers, Espace des Arts Scène nationale de Chalon sur Saône, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines-Scène Nationale, Comédie de Valence-Centre dramatique national Drôme Ardèche, Malraux, Scène nationale de Chambéry-Savoie, Le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique, Théâtre Sénart-Scène nationale, Célestins-Théâtre de Lyon, Scène Nationale d’Albi, Le Parvis Scène nationale Tarbes Pyrénées, Théâtre Vidy Lausanne, CDN Orléans Centre-Val de Loire, La Coursive Scène nationale La Rochelle
Avec la participation et le soutien
du Fonds de dotation Francis Kurkdjian, du DICRéAM, de Smode Tech, du programme de coopération territoriale européenne INTERREG V France-Suisse dans le cadre du projet PEPS Annecy-Chambéry-Genève-Lausanne, du Théâtre Monfort, de la Maison Jacques Copeau
 

Remerciements Jacqueline Berthier, Mireille Brunet-Hermet, Jean-Pierre Dos, Ivan Grinberg, Joël Jouanneau, Michel Labelle, Béatrice Picon-Vallin, Olivier Schnoering,

Le Collectif MxM est artiste associé à Bonlieu Scène Nationale Annecy et à la maison Jacques Copeau et soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France - Ministère de la Culture et la Région Île-de-France.
Julien Boizard, Nihil Bordures et Cyril Teste sont membres du vivier des artistes de l’Espace des Arts.

Cyril Teste est membre de l’Ensemble artistique de La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche.


Le Collectif MxM saisit le temps à vif. Autour des écritures théâtrales d’aujourd’hui, il invente une langue vivante, qui place l’acteur au cœur d’un dispositif mêlant image, son, lumière et nouvelles technologies. Comment le système dans lequel nous vivons structure-t-il nos relations ? Comment les gouvernances médiatiques ou économiques influencent-elles nos émotions ?

Avec les auteurs vivants, MxM fait parler le monde du travail, la famille et ses secrets, questionnant le politique par l’intime. Des récits, contes ou fantasmagories qui appellent l’imaginaire de l’adulte, de l’adolescent et de l’enfant. Impulsé en 2000 par le metteur en scène Cyril Teste, le créateur lumière Julien Boizard et le compositeur Nihil Bordures, le Collectif se constitue en noyau modulable d’artistes et techniciens, réunis par un même désir de rechercher, créer et transmettre ensemble ; de questionner l’individu simultanément en tant que spectateur du réel, de la représentation et de la fiction.
Une quinzaine de créations, satellites (pièces sonores, installations, court-métrages…) et le laboratoire nomade d’arts scéniques (réseau de transmission transdisciplinaire) forment une constellation créative dont l’expansion porte le nom de performance filmique. Point de convergence des recherches menées par MxM, la performance filmique est une œuvre théâtrale qui s’appuie sur un dispositif cinématographique en temps réel et sous le regard du public.Elle s’identifie par une charte qui définit en sept points son territoire de création. Nobodyd’après Falk Richter, créée en 2013 in-situ et en 2015 au plateau, projette ainsi un nouveau champ d’investigation de l’image, entrelaçant en une grammaire commune les temporalités, espaces et langages du théâtre et du cinéma.

"Je ne veux pas faire d’expertise de Tchekhov. Je veux juste faire l’expérience de Tchekhov, ce qui est très différent." Cyril Teste
Entretien Manuel Piolat Soleymat - LA TERRASSE 


C’est une Mouette comme on ne l’a jamais vue, ce qui n’est pas rien, pour une pièce qui est une des plus jouées de par le monde, depuis le milieu du XXe siècle.
Fabienne Darge - LE MONDE

Inventant un langage mixant images vidéo et jeu des acteur·trices, le metteur en scène exalte la splendide traduction de l’œuvre de Tchekhov signée par Olivier Cadiot.
Patrick Sourd - LIBÉRATION

Cyril Teste signe une mise en scène à la fois fidèle et très personnelle de La Mouette de Tchekhov dans laquelle la vidéo amplifie et magnifie son interprétation hypersensible de la pièce.
Christophe Candoni - SCENEWEB

LA MOUETTE

Mercredi 15 juin 20h30
Jeudi 16 juin 19h30

CRÉATION 2h00 - Salle Jean-Louis Barrault
Coproduction CDNO

Trigorine et Arkadina, écrivain et actrice dans la force de l’âge, jouissent des honneurs de la célébrité. Nina et Treplev, jeunes artistes encore inconnus, rêvent d’absolu et de reconnaissance… Tirant le fil de l’amour filial œdipien, déjà présent en filigrane dans Festen, Cyril Teste sonde les aspirations sentimentales de Treplev. La célèbre pièce d’Anton Tchekhov puise dans l’intimité amoureuse, sensible et créatrice du dramaturge russe. Le spectacle, nouvelle performance filmique de Cyril Teste et du collectif MxM, s’inscrit dans leur démarche artistique perpétuelle, la recherche du réel sur le plateau de théâtre.

En mai 2019, Cyril Teste et le collectif MxM ont présenté Festen d'après Thomas Vinterberg, Mogens Rukov et Bo HR. Hansen au CDNO.


Au sein du collectif MxM, le metteur en scène Cyril Teste bâtit depuis vingt ans une oeuvre rare et passionnante qui s’étoffe, s’enrichit et se solidifie au fil des créations, et dont la principale marque de fabrique est d’inscrire en son sein le langage cinématographique au même niveau que la grammaire scénique, l’un et l’autre s’imbriquant en des dispositifs dramaturgiques pointus et remarquablement pertinents, renouvelant radicalement une approche théâtrale classique. L’écran de projection n’y est jamais simple décorum illustratif ni artifice de modernité. L’oeuvre ainsi élaborée se construit à vue et en temps réel, selon un principe de dévoilement fascinant, tantôt absorbant au coeur de l’intrigue le hors champ habituellement relégué aux coulisses ou jouant sur la corde sensible du visible et de l’invisible avec grâce et intelligence. La part belle est faite aux comédiens, toujours dirigés avec tact et subtilité, qui naviguent entre les deux mondes dans un ballet de déplacements réglés au cordeau, n’entravant en rien leur liberté et souplesse de jeu.
Les spectacles de Cyril Teste relèvent de la haute voltige. Mais la précision et la virtuosité de la forme ainsi échafaudée dans des scénographies toujours soignées, affectionnant géométrie et ligne claire, ne lissent en rien la complexité et la profondeur des enjeux de l’intrigue dont les soubassements psychologiques sont traités avec justesse et acuité et irradient une force de frappe longue durée. Chaque spectacle de Cyril Teste semble au fur et à mesure gagner en densité et en maturité, chaque projet s’enrichissant des précédents, charriant ses inspirations accumulées, ses sujets abordés, en un principe fertile de sédimentations successives.
Marie Plantin

RENDEZ-VOUS

Jeudi 16 juin à l'issue de la représentation
Rencontre avec l'équipe
Atelier du CDNO

AUDIODESCRIPTION

Jeudi 16 juin à 19h30
Représentation adaptée avec audiodescription
Réalisation Accès Culture 
Réservations au 02 38 81 01 00

Réserver